La question que tout le monde se pose

Aujourd'hui, la confédération est composée de 11 membres d'envergure nationale et régionale. Ceux-ci collaborent en appréciant, entre autres qualités, la force des uns et le dynamisme des autres. Se réunir autour d'un intérêt commun en définissant ensemble les objectifs... Mais de quelle manière ?
Régulièrement, des personnes extérieures au réseau de Canidea pose la question : mon chien est super intelligent et il m'aide au quotidien ; peut-il être reconnu comme chien d'assistance ? Canidea répond à cette question et apportant une explication légale et pratique.
Celles et ceux qui s’intéressent aux chiens d’aide à la personne finissent toujours par poser la question… « Mais comment est née Canidea ? » Avant de devenir une organisation qui réunit l’ensemble des acteurs influents du secteur, Canidea a d’abord été une idée, de celles qui se soufflent dans les couloirs et se gribouillent sur un coin de papier à l’occasion d’une réunion. Canidea ne s’est d’ailleurs pas toujours appelée comme ça. Retour sur l’histoire d’une vision devenue réalité…
Le métier d'éducateur chien guide ou chien d'assistance exige un diplôme reconnu par l'Etat. Comment fait-on pour l'obtenir ? Qu'en est-il pour les éducateurs de chiens de médiation ? Les réponses sont ici.
Il n'est pas une semaine sans que la question ne soit posée à CANIDEA. Comment fait-on pour avoir un chien qui vienne du réseau ? En effet, de plus en plus de personnes reconnaissent l'appartenance de CANIDEA comme un gage de sérieux. Pour celles-là et pour les curieux, petit guide pour devenir maître d'un chien "canidéen".
La question est récurrente. Elle survient au détour d’une conversation entre professionnels de la médiation animale. Quelle est donc la différence entre un chien bien éduqué et un chien de médiation ? A CANIDEA, la réponse est claire : il n’y a pas une mais des différences. Ce sont d’ailleurs ces différences qui justifient les mois d’éducation que reçoivent les chiens de médiation qui sortent du réseau de CANIDEA.