LES CHIENS DE MEDIATION

A l’occasion de leurs interventions sous supervision d’un professionnel en établissement ou auprès de particuliers, les chiens de médiation favorisent les liens sociaux, naturels et bienfaisants entre les humains et les animaux, et stimulent sur les plans cognitif, émotionnel, social, sensoriel, psychomoteur... Leur travail est un complément des méthodes dites traditionnelles et peut être considéré comme une approche non-médicamenteuse. Les chiens jouent le rôle d'appui pour l’intervenant dans son activité professionnelle en facilitant certaines actions à visée thérapeutique, sociale ou éducative

 

Les résultats de ces interventions sont très étonnants. A titre d’exemple, la stimulation peut être telle que les personnes âgées retrouvent le goût pour la communication, le sourire et recouvrent énergie et mobilité. Les interventions assistées par des animaux sont bénéfiques à plus d’un titre, elles ne font pas du chien un  thérapeute : il ne guérit pas la personne. Par contre, il contribue au mieux-être et renforce la thérapie mise en place. 

 

Les chiens de médiation ne sont pas issus d'une race en particulier et n'ont pas de caractéristiques physiques communes, comme c'est le cas pour les chiens-guides ou les chiens d'assistance. Ils peuvent être de toutes origines dans la mesure où ils ont le savoir-être relationnel, une complicité avec l’intervenant et la maîtrise quelques savoir-faire en fonction des activités de médiation. 

 

CANIDEA et ses membres travaillent à réorienter les chiots qui ne deviennent pas chien-guide ou chien d'assistance vers la médiation, ceci pour plusieurs raisons.

 

En effet, aujourd'hui, la majorité des chiens de médiation actifs ont été éduqués par les intervenants qui les mobilisent sans que ceux-ci n'aient de compétences en éducation canine. Cela pose des problèmes de deux ordres : le chien peut être stressé parce que les ordres qu'il reçoit sont inadaptés et il peut adopter des comportements à risque parce qu'il n'a pas été éduqué correctement. Les chiens réorientés sont des chiens très stables psychiquement dont les compétences relationnelles sont démontrées : ils ont reçu plusieurs mois d'éducation et ont été sélectionnés parce qu'ils seront à l'aise dans les activités de médiation. Ainsi le bien-être de l'animal est pleinement considéré et les intervenants pourront travailler en toute sécurité.

 

Par ailleurs, différentes qualités sont requises pour le guidage, l’assistance (en fonction de la spécialité, sourds et diabétiques n'ont pas les mêmes besoins par exemple) et de médiation. Or des chiens inadaptés au guidage ou à l'assistance peuvent être d’excellents chiens de médiation lorsqu’il est fait le lien entre leurs qualités et une autre spécialité. De plus, il est pertinent de vouloir valoriser socialement les chiens guides et d'assistance qui n'embrassent ce métier qui devait être le leur, ceci d'autant plus que ces chiens recherchent le contact humain. Ces chiens qui ont reçu plusieurs mois d''éducation (avec un coût financier et humain important) pourront donc mobiliser leurs compétences relationnelles dans les activités de médiation. 

 

les associations de canidea eduquant des chiens de mediation

les membres de canidea travaillant avec des chiens de mediation