Puis-je faire reconnaître mon chien de compagnie comme chien guide ou d’assistance ?

Régulièrement, des personnes extérieures au réseau de Canidea pose la question : mon chien est super intelligent et il m'aide au quotidien ; peut-il être reconnu comme chien d'assistance ? Canidea répond à cette question et apportant une explication légale et pratique. 

Gros plan sur la tête d'un chien de berger australien noir et blanc

Les termes de "chien guide" et de "chien d'assistance" sont utilisés dans le cadre de la réglementation sur l'accessibilité. Or, l'accessibilité d'un maître et de son chien guide/d'assistance est conditionnée par deux choses :

 

  • le fait que la personne soit porteuse d'une carte mobilité inclusion;
  • le fait que le chien ait reçu une éducation précise.

 

Aujourd'hui, seuls les établissements labellisés par la préfecture peuvent remettre des chiens guides et des chiens d'assistance reconnus par les Maisons Départementales du Handicap.  La labellisation atteste qu'ils respectent la réglementation en vigueur. Elle inclue en particulier le fait que deux éducateurs canins chiens guides ou chiens d’assistance diplômés fassent partie des effectifs du centre et effectuent la remise auprès de la personne handicapée.

 

Canidea reçoit régulièrement des sollicitations de personnes rencontrant des difficultés dans leur quotidien et souhaitant faire reconnaître leur fidèle chien de compagnie comme chien d’assistance.

 

  1. Le maître du chien doit être porteur de la carte mobilité inclusion. Celle-ci nécessite une démarche de reconnaissance du handicap auprès de la maison départementale des personnes handicapées avec une expertise médical. En l’absence de cette reconnaissance officielle du handicap, la loi sur l’accessibilité ne s’applique pas à la personne : elle ne peut donc pas prétendre à l’accessibilité avec son chien guide ou son chien d’assistance.
  2. Si la personne est effectivement porteuse de la carte mobilité inclusion, alors elle peut avoir un chien guide ou un chien d’assistance. Cependant, pour être reconnu comme tel par la MDPH, ce chien doit avoir été remis par un centre labellisé. Il n'existe pas de démarche officielle pour faire reconnaître un chien de compagnie comme chien guide ou chien d'assistance : les centres labellisés par la préfecture n'évaluent pas les chiens  dont ils n'ont pas assuré l'éducation.