· 

Qu'est ce que la réorientation ? Et comment ça marche ?

Créée en 2015 par la FFAC, le CESECAH, la FFG et les CMUE , Canidea a été fondée pour valoriser socialement les élèves chiens guides qui ne pouvaient pas devenir chiens guides. Entretemps, la confédération a étendu ses missions tout en conservant la réorientation comme l’une de ses missions premières. Les qualités requises pour le guidage et l'assistance et pour certaines activités de médiation n’étant pas les mêmes, des chiens inadaptés à l'une peuvent être d’excellents chiens sur une autre activité lorsqu’il est fait le lien entre leurs qualités et une autre spécialité. Il est donc essentiel que ces chiens soient réorientés pour qu’ils puissent venir en aide à une ou des personnes handicapées. 

 

Tous les chiens d’aide aux personnes du réseau de Canidea, qu’ils soient guides, d’assistance ou de médiation, font l’objet d’une sélection rigoureuse en plusieurs étapes . Chaque spécialité du réseau a ses propres exigences physiques et comportementales. 

 

Si les exigences finales sont différentes, il existe des attentes communes en termes de santé et de comportement. C’est pourquoi des « critères rédhibitoires au travail et à la réorientation » ont été déterminés par la commission certifications et procédures de Canidea.

 

En 2020, un dispositif facilitant les réorientations a été mis en place. En premier lieu, le centre d’éducation formalise les motifs de sortie du programme d’éducation : pourquoi le chien n’est-il pas apte dans la spécialité du centre d’éducation ? La réponse à cette question déterminera la suite. 

 

Si le chien ne présente aucun critère rédhibitoire, le centre d’éducation complète une fiche « réorientation » et la transmet à Canidea qui la partage avec les membres du réseau. La ou les associations intéressées prennent attache avec le centre d’éducation et effectuent les tests nécessaires pour vérifier si le chien peut rentrer dans leur programme. Si le chien correspond aux attentes d’un des autres membres de Canidea, il est alors transféré. La nouvelle association en devient propriétaire comme l’exige les principes de la charte éthique et déontologique de Canidea . Si aucune association ne prend le chien, il peut alors être mis à l’adoption par le centre d’éducation initial. 

 

Si le chien présente un ou des critères rédhibitoires déterminés par la commission certifications et procédures, il doit être mis à l’adoption d’une famille dans laquelle il sera exclusivement chien de compagnie. Il ne pourra pas être placé auprès d’une famille d’adoption qui, outre les critères ordinaires pour les procédures d’adoption :

- A l’intention d’utiliser le chien dans le cadre d’activités à visée thérapeutiques ou éducatives (ou toute autre intervention en établissement sociaux ou médico-sociaux) ;

- Souhaite utiliser le chien pour assister au sens de travailler auprès d’un enfant ou un adulte en situation de handicap ; 

- Souhaite utiliser le chien pour des activités à visée commerciale ;

- Souhaite impliquer le chien dans des activités qui seraient incompatibles avec les motifs de sa sortie de programme.

 

De nombreuses personnes s’adressent aux écoles de chiens guides ou d’assistance pour avoir un chien « réformé » et les faire travailler en tant que chiens de médiation ou d’assistance. Or si un chien est sorti de programme, c’est qu’il ne peut pas travailler. Un chien sorti du réseau peut bien sûr être placé dans une famille où il y a une personne handicapée mais il doit alors avoir strictement une vie de chien de compagnie, c’est-à-dire qu’il n’accomplira pas les tâches qui sont attendus d’un chien d’assistance. Pour comprendre le travail des chiens d’assistance, nous vous invitons à consulter les articles consacrés à chacune des spécialités. 

- Le chien guide (déficience visuelle) ;

- Le chien pour personne handicapée moteur ;

- Le chien écouteur (déficience auditive) ;

- Le chien d’alerte (diabète ou épilepsie) ;

- Le chien d’éveil (jeunes enfants et autistes) ;

- Le chien de médiation.

 

Le schéma illustre ce qui est dit dans le texte de l'article
Schéma du parcours de réorientation au sein de Canidea